Cette mise à jour de Windows Server pose de nombreux problèmes

Defender for Endpoint (MDE), la plate-forme de sécurité des terminaux de niveau entreprise de Microsoft, a reçu de nouvelles fonctionnalités pour aider à mieux protéger les appareils mobiles Android et iOS.

Comme indiqué par BleepingComputer, MDE est désormais livré avec Mobile Network Protection pour les deux plus grands systèmes d'exploitation mobiles, une nouvelle fonctionnalité qui non seulement protégera les appareils, mais enverra également des notifications aux administrateurs système lorsque des menaces sont détectées (par exemple, des certificats malveillants).

Vous pouvez également demander aux administrateurs de changer de réseau Wi-Fi si vous détectez une activité suspecte ou si vous pensez que le réseau n'est pas sûr.

Améliorations continues

"Alors que le monde continue de comprendre la transformation numérique, les réseaux deviennent de plus en plus complexes et offrent une voie unique pour les activités néfastes si elles ne sont pas traitées", a écrit Microsoft dans un article de blog (ouvre dans un nouvel onglet) annonçant la mise à jour.

"Pour lutter contre cela, Microsoft propose une fonctionnalité de protection du réseau mobile dans Defender for Endpoint qui aide les organisations à identifier, évaluer et corriger les faiblesses des terminaux à l'aide d'une solide intelligence des menaces."

Microsoft a travaillé dur pour améliorer Defender pour Endpoint. Il y a moins d'un mois, la société a annoncé une nouvelle fonctionnalité qui permet à l'outil d'isoler les terminaux compromis du réseau, minimisant ainsi efficacement le risque de catastrophe.

Plus tôt en janvier de cette année, il a également introduit l'intégration sans contact pour iOS, une nouvelle fonctionnalité qui vise à atténuer les frictions de déploiement et à réduire considérablement le temps nécessaire au déploiement de votre application sur les appareils.

Et il y a environ un an, Microsoft a donné à MDE la possibilité de voir les appareils non gérés, le type de points de terminaison qui, selon la société, pose le plus grand risque pour la cybersécurité d'un réseau.

Via BleepingComputer (Ouvre dans un nouvel onglet)

Share