La nouvelle fonctionnalité de WhatsApp cessera de signaler votre dernier

À l'attention des utilisateurs de WhatsApp : le service de messagerie populaire ajoute un autre outil à l'arsenal des administrateurs de discussion de groupe autorisés.

Comme repéré par WABetaInfo (Ouvre dans un nouvel onglet), WhatsApp travaille sur une nouvelle mise à jour qui permettra aux administrateurs de supprimer tous les messages envoyés dans les discussions de groupe qu'ils surveillent. Actuellement, les messages ne peuvent être supprimés que par les utilisateurs qui les ont initialement envoyés, mais cette nouvelle fonctionnalité, qui devrait bientôt être déployée en version bêta, partagerait le privilège avec les administrateurs.

Cependant, tous les participants du groupe seront informés lorsqu'un administrateur supprime une publication du groupe, et les administrateurs seront informés de ce fait avant de confirmer l'option de le faire.

Dans le cadre d'une prochaine mise à jour de l'application, les utilisateurs de WhatsApp auront également plus de temps pour supprimer les messages de discussion de groupe gênants ou ennuyeux (soyons honnêtes : nous sommes tous passés par là…).

La suppression pour tous, qui reste actuellement active pendant 1 heure, 8 minutes et 16 secondes après l'envoi d'un message, sera bientôt étendue à 2 jours et 12 heures.

Comme indiqué par SamMobile, ce délai prolongé est déjà disponible pour certains utilisateurs d'Android (déjà inclus dans la version bêta 2.22.15.8 de WhatsApp) et devrait être déployé pour tous les utilisateurs de WhatsApp dans une prochaine mise à jour logicielle.

La possibilité de supprimer les messages de groupe WhatsApp s'est certainement avérée être une fonctionnalité utile pour des millions de textos négligents ces dernières années, dont les messages occasionnels en état d'ébriété ou faux ont été rapidement bannis de leurs discussions de groupe respectives.

En un mot, la dernière mise à jour de WhatsApp offrira aux utilisateurs la possibilité utile de supprimer ces messages le lendemain matin, au lieu d'une heure après les avoir envoyés…

Share