La actualizacion de Microsoft Patch Tuesday rompio otra pieza de

Il semble que certaines mises à jour effectuées dans le cadre du Patch Tuesday de ce mois-ci (ouvre dans un nouvel onglet) ont cassé les applications d'exécution MS Access.

Plusieurs utilisateurs ont signalé ce problème à Microsoft, indiquant que MS Access 2016 (s'ouvre dans un nouvel onglet) et MS Access 2013 ont des problèmes, après les mises à jour KB5002112 et KB5002121.

Microsoft a depuis reconnu l'existence du problème, l'ingénieur en conception de logiciels Shane Groff notant (ouvre dans un nouvel onglet) : "L'équipe produit Access étudie ce problème. Merci pour le rapport, nous mettrons à jour bientôt."

pas encore de solution

Les documents publiés dans l'ensemble de mises à jour cumulatives traitent également du problème :

"Après avoir installé cette mise à jour, lorsque vous ouvrez un fichier ACCDE ou MDE dans Microsoft Access, vous pouvez recevoir un message d'erreur indiquant" La bibliothèque de types ou l'assistant demandé n'est pas un projet VBA "", disent-ils. "De plus, le fichier ne s'ouvre pas. Microsoft étudie ce problème et mettra à jour cet article lorsqu'un correctif sera disponible."

La faille affecterait les bases de données MS Access compilées, y compris MS Access dans Office 365.

Actuellement, il n'y a pas de solution officielle ni de solution au problème. La seule façon de résoudre le problème est donc de désinstaller les correctifs. Cependant, cela signifie également exposer le système à plusieurs vulnérabilités connues, y compris une faille dans Microsoft Office, suivie comme CVE-2022-33632, qui est de gravité moyenne.

Il s'agit très probablement de la dernière mise à jour Patch Tuesday que nous verrons, car la société a décidé de remplacer les mises à jour cumulatives mensuelles par Microsoft Autopatch (ouvre dans un nouvel onglet).

Initialement annoncée en avril 2022, la disponibilité générale des licences Windows Enterprise E3 et E5 est arrivée pour le service qui est configuré pour automatiser les mises à jour logicielles pour Windows 10 et 11, Microsoft Edge et Microsoft 365, y compris Office.

L'outil utilisera Windows Update for Business pour déployer automatiquement les mises à jour importantes et même annuler les modifications "lorsque cela est possible", selon Microsoft.

Pour activer Microsoft Autopatch, les utilisateurs doivent accéder à la section Tenant Management du centre d'administration Microsoft Endpoint Manager et s'inscrire.

Via : BleepingComputer (Ouvre dans un nouvel onglet)

Share