Il pourrait y avoir un nouveau concurrent pour le titre de navigateur le plus performant si l'on en croit la dernière mise à jour de Microsoft.

Le géant de l'informatique a affirmé que son offre Microsoft Edge économise beaucoup de RAM pour les utilisateurs du monde entier avec l'un de ses outils les plus populaires.

Dans un tweet (ouvre dans un nouvel onglet), le compte Microsoft Edge Dev a révélé qu'il avait vu l'outil Sleeping Tabs du navigateur économiser aux utilisateurs 273 pétaoctets de RAM au cours des 28 derniers jours seulement.

Utiliser des onglets inactifs pour économiser des ressources ? Vous n'êtes pas seul ! Au cours des 28 derniers jours sur les appareils Windows, nous avons dormi 6 milliards d'onglets, économisant 273,7 pétaoctets de RAM. Cela représente environ 39,1 mégaoctets enregistrés par onglet. 😲 pic.twitter.com/hgTcpcMwvh6 juin 2022

Voir plus

Onglets de veille Microsoft Edge

La statistique est encore plus impressionnante car elle semble être uniquement sur les appareils Windows, ce qui signifie que le nombre total pourrait être encore plus élevé. Microsoft affirme que cela équivaut à environ 39,1 Mo enregistrés par onglet, ce qui contribue à améliorer l'efficacité et la durée de vie de la batterie sur les appareils des utilisateurs.

Les onglets de veille pour Microsoft Edge (ouvre dans un nouvel onglet) ont été révélés pour la première fois en décembre 2020, lorsque la société a déclaré que l'utilisation de la fonctionnalité aiderait à réduire l'utilisation de la mémoire de 32 % en moyenne et à réduire l'utilisation de l'ordinateur. cas.

L'outil a reçu une mise à jour utile en août 2021, ce qui signifie que les utilisateurs d'Edge peuvent choisir de mettre les onglets en veille après seulement une minute d'inactivité, ce qui réduit le temps avant que les économies de ressources ne commencent à se produire à partir de la période initiale de deux heures.

Microsoft a également donné aux utilisateurs la possibilité de voir des économies de mémoire spécifiques en survolant un onglet de veille en haut de la fenêtre du navigateur.

La société espère maintenant que cette nouvelle sera suffisante pour aider à ramener les utilisateurs vers Microsoft Edge après la stagnation du nombre d'utilisateurs ces derniers mois.

Les chiffres les plus récents de Statcounter ont montré que Microsoft Edge avait perdu ou échoué à gagner des parts de marché au cours de quatre des six derniers mois.

Cela place Edge avec une part de marché de 4,05 % (sur les plates-formes mobiles et de bureau), ce qui équivaut à environ 200 millions d'utilisateurs, loin derrière Google Chrome (64,34 %) et Safari d'Apple (19,16 %), mais devant Firefox (3,41 %). %).

Share