Ericsson et Nokia se retirent de Russie

Le géant des réseaux Cisco mettra fin à ses opérations en Russie et en Biélorussie après l'invasion de l'Ukraine plus tôt cette année.

La société a suspendu ses opérations dans les deux pays pour la première fois en mars 2022 avec d'autres grandes sociétés de technologie et de téléphonie mobile, condamnant la "guerre injustifiée" et la violence contre les civils.

Apple, Ericsson, Microsoft et Nokia sont parmi les entreprises les plus notables à avoir pris des mesures depuis le début de l'invasion. Maintenant, Cisco a décidé de rendre son poste permanent et a entamé le processus de retrait.

Cisco en Russie

"Depuis notre annonce du 3 mars, nous avons suivi de près la guerre en Ukraine", a déclaré la société dans un communiqué publié sur son site Internet.

« Nous avons maintenant pris la décision de commencer une liquidation ordonnée de nos activités en Russie et en Biélorussie.

« Nous nous efforçons de faire en sorte que les employés concernés en Russie et en Biélorussie soient traités avec respect et bénéficient de notre soutien pendant cette transition. Cisco reste déterminé à utiliser toutes ses ressources pour aider nos employés, institutions et individus ukrainiens, ainsi que nos clients et partenaires pendant cette période difficile.

"Nous communiquerons directement avec les clients, les partenaires et les fournisseurs pour résoudre nos problèmes financiers, y compris le remboursement des services prépayés et des contrats de logiciels, dans la mesure permise par les lois et réglementations applicables."

Plus tôt cette semaine, il a été signalé que les utilisateurs en Russie n'étaient pas en mesure de télécharger Windows 10 ou Windows 11. (Ouvre dans un nouvel onglet)

Share